Votre dictionnaire de rêves gratuit
pour interpreter les reves !
www.dictionnaire-reve.com


Retour haut de page
Accueil Interpretation des reves : jeu-d-echecs-ou-de-dames

Interprétation et signification du rêve Jeu d'échecs ou de dames

Les rêves nous indiquent dans un langage symbolique ce qu'il y a derrière une image, la représentation d'un souvenir auquel s'est attachée une interprétation personnelle.
Il est donc important de lire les définitions des symboles (objet ou personnes de votre rêve de 2 façons différentes : en fonction de votre vécu et dans le sens universel.
Votre rêve est en relation avec le symbole Jeu d'échecs ou de dames, n'oubliez pas de rapprocher votre rêve de Jeu d'échecs ou de dames à votre expérience de vie. La signification de votre rêve de Jeu d'échecs ou de dames sera plus facile à analyser.

Vous avez rêvé de Jeu d'échecs ou de dames, ci-dessus plusieurs définitions de rêver de Jeu d'échecs ou de dames.


Signification du rêve Jeu d'échecs ou de dames (symbolique)


signification reve Jeu d'échecs ou de dames
5 définition(s) pour le rêve Jeu d'échecs ou de dames

rever de Jeu d'échecs ou de damesVoir une table d'échecs ou de dames : annonce des litiges, des conflits, des procès

rever de Jeu d'échecs ou de damesRefuser de poursuivre le jeu : c'est manquer de combativité
rever de Jeu d'échecs ou de dames une forme de malaise physique vous empêche de foncer, de lutter

rever de Jeu d'échecs ou de damesLes jeux annoncent, en général, des problèmes et des ennuis de toutes sortes

rever de Jeu d'échecs ou de damesJouer aux échecs : c'est affirmer un esprit logique et très calculateur dans ses visées, c'est l'annonce de gain de procès ou de réussite surprenante

rever de Jeu d'échecs ou de damesVoir d'autres personnes jouer aux échecs : présage qu'on sera déshonnoré par des esprits rusés et malhonnêtes

Voir aussi les thèmes associés à ce rêve dans le dictionnaire des rêves gratuit

Effectuez une nouvelle recherche pour trouver la signification de votre rêve !
Recherche personnalisée

Ecrit par Nathalie Millasseau