Votre dictionnaire de rêves gratuit
pour interpreter les reves !
www.dictionnaire-reve.com


Retour haut de page
Accueil Interpretation des reves : bapteme

Interprétation et signification du rêve baptême

Les rêves nous indiquent dans un langage symbolique ce qu'il y a derrière une image, la représentation d'un souvenir auquel s'est attachée une interprétation personnelle.
Il est donc important de lire les définitions des symboles (objet ou personnes de votre rêve de 2 façons différentes : en fonction de votre vécu et dans le sens universel.
Votre rêve est en relation avec le symbole baptême, n'oubliez pas de rapprocher votre rêve de baptême à votre expérience de vie. La signification de votre rêve de baptême sera plus facile à analyser.

Vous avez rêvé de baptême, ci-dessus plusieurs définitions de rêver de baptême.
3 définition(s) pour le rêve baptême
Interprétation onirique n° 1 du mot baptême pour le rêve baptême
rever de baptêmeJoies familiales
rever de baptêmeHeureux changement
rever de baptêmePrésage de bonheur
rever de baptêmeêtre baptisé: vous améliorerez votre situation sociale
rever de baptêmeAller à un baptême: votre âme est sereine, la chance est proche
Interprétation onirique n° 2 du mot baptême pour le rêve baptême
rever de baptêmeJoies familiales
rever de baptêmeHeureux changement
rever de baptêmePrésage de bonheur
rever de baptêmeDans la plupart des cas, suite d'un rêve d'eau
rever de baptêmeQue l'on voit ou auquel on assiste : on trouvera des ressources intérieures qui permettront de surmonter des heures pénibles
rever de baptêmeRéalisation d'un souhait qui ne tardera pas
rever de baptêmeEtre baptisé : vous améliorerez votre situation sociale
rever de baptêmeChance et bonheur
rever de baptêmeAller à un baptême : votre âme est sereine, la chance est proche
Interprétation onirique n° 3 du mot baptême pour le rêve baptême
rever de baptêmeVotre santé est bonne, ne vous inquiétez pas inutilement
Effectuez une nouvelle recherche pour trouver la signification de votre rêve !
Recherche personnalisée

Ecrit par Nathalie Millasseau